La Danse ou l'Abstraction de la Vie

Une invitation au voyage ... via les danses traditionnelles et contemporaines africaines, les arts et les cultures d'Afrique.

24 mars 2014

Histoire de Qi ... La danse énergie

Issu de la civilisation chinoise, le Qi Gong constitue un véritable art de vivre chez ceux qui le pratiquent. Cette discipline multi-millénaire met la respiration et la concentration au service du mouvement afin d'optimiser la circulation de l'énergie vitale, le Qi. Le but ultime est donc la maîtrise de l'énergie par la réalisation de mouvements très lents parfaitement synchronisés, amples et précis, ponctués de pauses dans des postures élégantes pouvant paraître insolites aux non initiés. C'est une véritable danse au cours de laquelle se réalise un travail intérieur, perceptible même par un observateur novice: le travail de l'énergie.

Cette danse fluide et majestueuse - presque magique! - est constituée d'un enchaînement de mouvements du corps où bras et jambes se meuvent au ralenti dans une gestuelle ample et souple faite de mouvements circulaires, d'arabesques, de pliés et de montées. L'énergie circule jusqu'au bout des doigts dont le délié dessine une trace subtile dans les airs. Chaque phrasé débute par un mouvement d'ouverture et se termine par un mouvement de fermeture. Tout au long de ce développement, l'énergie puisée dans la Terre (enracinement) s'élève le long de l'axe du corps jusqu'au Ciel (lien avec le Ciel), au rythme des cycles d'inspiration et d'expiration du souffle.

La personne qui maîtrise cet art donne véritablement le sentiment d'imprimer l'air de sa signature énergétique de manière aussi tangible qu'un crayon sur une feuille de papier. Le processus de circulation de l'énergie à l'intérieur du corps est alors totalement intégré; le ressenti, pleinement expérimenté; la conscience de l'instant présent, vécue dans son intégralité. La qualité du geste exécuté traduit l'état intérieur subtil dans lequel on se trouve. On ne peut donc tricher en pratiquant le Qi Gong. Au contraire, les déséquilibres énergétiques que nous subissons et qui sont à l'origine de nos maux (physiques et psychologiques) sont révélés. La pratique régulière du Qi Gong permet un rééquilibrage énergétique. C'est ainsi que le geste pleinement conscient exerce son action thérapeutique. Cette danse de l'énergie soigne aussi bien le corps que l'âme.

À pratiquer sans modération!

25 févr. 2014

Les fondamentaux de la Danse Africaine

 
Alphonse Tiérou, grand théoricien et praticien de la danse africaine, nous expose dans cet extrait les éléments fondamentaux qui caractérisent les danses africaines traditionnelles. Le premier d'entre eux que l'on retrouve à travers tout le continent africain est le doo-plé : ''les genoux fléchis, le torse un peu penché en avant, le regard fixant l'horizon''.

Je vous laisse regarder ce court extrait publié sur le site de la revue TDC. Cliquez ici.

À lire aussi:
Quand la sculpture rencontre la danse


29 avr. 2013

Journée internationale de la Danse 2013

Cette année, c'est au chorégraphe taïwanais Hwai-min Lin que revient l'honneur de livrer son message sur la danse. C'est en ces termes que le fondateur et directeur artistique du Cloud Gate Theatre de Tawain s'exprime :


Il est écrit dans la Grande Préface du « Livre des Odes »,
Une anthologie de poèmes chinois datant du 10è au 7è siècle avant J.C. :
« Les émotions se mélangent et prennent la forme de mots.
Si les mots ne suffisent pas, nous parlons avec des soupirs.
Si les soupirs ne suffisent pas, nous les chantons.
Si les chants ne suffisent pas, alors inconsciemment nos mains et nos pieds les dansent. »

La danse est une expression puissante.
Elle parle à la terre et au ciel.
Elle parle de nos joies, nos peurs et nos désirs.
La danse parle de l’intangible, tout en révélant l’état d’esprit d’une personne et les tempéraments et personnalités des gens. 

Comme beaucoup de cultures dans le monde, les natifs de Taïwan dansent en cercle.
Leurs ancêtres croyaient que le mal serait gardé hors du cercle.
Avec leurs mains liées, ils partagent leur chaleur et suivent un rythme commun.
La danse rassemble les gens. 

Et la danse apparaît au moment de disparaître.
Les mouvements s’évanouissent en se produisant.
La danse n’existe que lors de cet instant éphémère.
Elle est précieuse. Elle est une métaphore de la vie.
A cette époque digitale, les images des mouvements peuvent prendre des millions de formes.
Elles sont fascinantes.
Mais, elles ne peuvent pas remplacer la danse car les images ne respirent pas.
La danse est une célébration de la vie. 

Viens, éteins ta télévision, éteins ton ordinateur, et viens danser.
Exprime-toi avec cet instrument divin et digne qu’est ton corps.
Viens danser et te joindre aux autres dans les vagues d’impulsion.
Saisis ce moment précieux et éphémère.
Viens célébrer la vie avec la danse.

Source: http://www.international-dance-day.org/